SÈVES
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

contre  Marx  macron  guerre  

Derniers sujets
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


IRONÈMES de 2018 et 2019

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

IRONÈMES de 2018 et 2019

Message par Patlotch Hier à 13:00

mis à jour

un peu de jeux de mots éloigne de la poésie ; beaucoup y ramène

l'ironème est, sinon l'invention, le nom qu'a donné Etienne Candel (voir en bas) à une forme de jeux de mots tenant à l'origine à des erreurs, et de fil en aiguille à une création plus volontaire, supposant de se mettre en condition, dans cet état d'esprit qui est aussi, en certaines circonstances, celui de la poésie. J'ai eu avec lui un différend sur ce qu'on appelle poétique, un peu le même qu'avec Joël Martin, le roi du contrepet, chez Médiapart. Pour moi, il y a une grosse différence entre faire un jeu de mots en situation, en rapport avec tel événement, et le faire hors sol, comme un but en soi, une esthétique de l'art pour l'art. Si je connais si bien cette différence, c'est que je pratique les deux, et n'attribue de valeur poétique qu'à l'une

voici donc mes ironèmes de 2018 et 2019, classés par mois. Certains ont été intégrés à mes poèmes de MOTS LESTÉS. Beaucoup étaient accompagnés d'images renvoyant au contexte d'actualité, à retrouver sur @patlotch

janvier 2019
- le Grand dégât national
- Christophe Castaner : nicher catastrophes #anagramme
- en recoudre avec la police
- des cris d'or frais
- arrêtés pectoraux
- nique tazer !
- pendre de l’ampleur
- pendre son temps
décembre 2018
- Carlos Grogne
- exhorter un vœu
- à Rennes de Nice
- canard de barbarisme
- gilet d'jym' (à Truffaut)
- facebook émissaire
- mon beau sapin, roi défloré
- pendre le marquis (de Sarde...)
- recherche évincée
- que font les chats fourrés sur les Champs Élysées ?
- bac de gaz
- le sexe des angles d'un ange obtu
- n'existez pas à me contacter
- corps sans intermédiaires
- amer jusqu'aux dents
- la farce en colère
- Julien coupable
- mon masque agace
novembre
- piège à cons doléances
- j'écosse mes tics
- insurrection de la jaunisse
- ici gît les jaunes
- les maux de l'attribut
- naguère civil
- désastres du volant
- homo faux bi
- le dormeur Duval, pastiche de Marseille
- colza nostra
- ta page nocturne
- étudiant à la FAQ
- fille de Barbarie (qui s'y frotte s'y pique)
octobre
- un nanti communiste
- la saison des Zemmour
- la maladie de l'hymne
- le ça, le moi, et le sourmoi
- sourdoué
septembre
- zone humile
- ascenseur pour les chats faux
- du pâté faisons table rase
- tampax dans un verre d'eau
- god niché
août
- les ponts déchaussés
- confit d'intérêts
juillet
- la baleine part en pluie
- Onze Upon a Time
- accro assis
- prognostic
- simulâtre
- l'art braque âme en tête
- sargasstique
- soccerdoce
- une année bicepstyle
- Tintin et #Metoo
- monstruétude
- commis seul de force
- la canitude
- panne égérique
- fossile et marteau
- étape sur les nerfs
- mon oncle Dame Éric
- passage à ta BAC
- les tweets à lunettes
- la belle humaine
- la peau de chat gris
- le lit dans la vallée
- Loulou et la gnôle
- oxymore vivant
- à mine dada, mine de rien
- mémoires d'une jeune fille rongée
- tombée sur le coq six la poule a fait un neuf
- cours par caresspondance
- ainsi Dieu
- facuité
- zone infumable
- malvoyant extralucide
- les yeux d'Iroschimène
- lactaire est bleu comme une orange
- la paille et l'apôtre
- cigarette interdite dans les parcs : on attend les commissaires des lèvres
- péri tonique
- arquemuse
- pénourie
- erroudit
- record du sot en hauteur
- vent d'alizés
- postitution
- intempourie
- arabiscoté
- bondage d'opinion
- Épicure de moustique et crème contre l'humanité
- spécrouler
- saperlypothèque !
- para lolos bipède rectangle
- en pâte agonie
- malifestation
- ablette de chocolat
- abidonné
- déprimante laser
- sport d'églisse
- l'aversion de la police
- le petit poussé
- l'étroit petit cochon
- marre à bout de ficelle de cheval
- paradocte
- le rideau de la méduse
- bac à lauréats
- lâche de raison
- l'avoine lactée
- shadow masochiste
- facture cheval
- lézard décoratif et lézard de la Seine
- l'éléphant d'Enormandie
- visite guindée
- vaisselle défaillance
- élixir d'abeille
- lâche-moi les pastèques
- arbralettres
- câlinbour

CUISINE IRONÈMIQUE

acrabilaire de mots rudes
tout à l'égo sans tripes
avec des œufs de merle en fruit

il préférait le gras tweeté,
dont il était happyculteur,
au papotage de légumes

comme au suicidre le Camenberthe Morisot

(à suivre six premiers mois de 2018)


Ironème a une lecture très simple. En linguistique lorsque l’on parle d’un sème, c’est le plus petit élément de signification. Un morphème est le plus petit élément morphologique, par exemple une altération phonétique. Et donc un ironème, c’est le plus petit élément d’ironie. Si le discours et la langue créent des ordres ou créent des pouvoirs, comme le dit Barthes, l’ironème est la plus petite manière de renverser ou d’altérer cette relation de pouvoir. C’est comme un pas de côté.

Ce qui est curieux, c’est que j’ai toujours besoin de dire que c’est subversif tout en soulignant que ça l’est faiblement. C’est discrètement subversif. C’est suffisamment discret pour pas être grave, on ne m’arrêtera pas pour ça.
il dit aussi que les ironèmes viennent souvent par salves
Il y a plusieurs raisons aux salves. La première c’est que j’écris dans le métro où il n’y a pas de réseau. Twitter s’est amélioré et stocke automatiquement les brouillons aujourd’hui. Donc quand je sors du métro il peut y avoir une salve de 30 d’un coup.

Mais les salves sont surtout dues au fait que l’écriture accompagne un mouvement de la pensée. Il y en a eu beaucoup pendant la rédaction de mon habilitation à diriger des recherches. Ils accompagnent l’écriture de façon indocile, un peu subversive, comme une fenêtre sur autre chose qui est en train de se passer. Ce n’est pas le commentaire d’une existence en train de se faire, mais plutôt le contre-discours du discours en train de s’écrire.

La dernière raison des salves tient à une certaine disposition dans laquelle on se met. Une fois que vous écrivez un ironème, vous pouvez en écrire un deuxième sur les mêmes types de processus.

Patlotch
Admin

Messages : 399
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum