SÈVES de Jean-Paul Chabard alias Patlotch
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

idéologie  contre  gilets  jaunes  guerre  Marx  

Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


J'AI FAIT UN RÊVE

Aller en bas

J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Ven 5 Oct - 0:14

ce n'est pas au sens de Martin Luther King, mais des rêves qu'on fait en dormant, et que l'on peut donc tenter d'interpréter, avec ou sans recours à la psychanalyse. Je crois au « rêve voie royale d'accès à l'inconscient » de Freud, beaucoup moins aux interprétations qu'il a données des rêves de ses analysants (L'interprétation des rêves, 1900). Durant mes quelques années de cure, les rêves ont joué, à partir d'un certain temps, un rôle fondamental, mais mon analyste ne les analysait pas pour moi, elle m'invitait à dire ce à quoi cela me faisait penser

voici donc le récit d'un rêve de la nuit dernière

rentrant chez moi [un lieu ne ressemblant en rien à mon habitat réel], j'ai la surprise d'y trouver un homme, qui avait fracturé la porte et s'était installé là comme chez lui. Lui signifiant de s'en aller de ma maison, il n'en fait rien. Prenant à témoins des voisins, tous se détournent de moi comme d'un fou. Plus loin, la police contient les curieux d'une scène d'incendie qu'éteignent les pompiers

j'erre par le quartier et finit par découvrir la rue et la maison où j'habite [un lieu tout aussi irréel]. Je prends alors conscience de ma bévue, cet homme n'était pas entré chez moi, mais pas chez lui non plus


j'ai envisagé plusieurs interprétations avec ce que je vis actuellement, certaines en rapport avec ce dont parle ce forum, mais je les garde pour moi, et je laisse à chacun.e le loisir de faire son petit Freud

Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Mer 17 Oct - 13:58

un de mes rêves les plus drôles, je l'ai fait dans mes années de rupture avec le PCF. Il se passait au marché aux puces, et j'étais dans une voiture à pédale rouge, de ce genre


un camarade passe dans une voiture évoquant davantage ça


il me toise et me demande : « T'es dans quel camp, toi ? »

je lis quelque part sur le site Psychologies
La voiture représente le corps physique que le conducteur – le mental – dirige de façon consciente dans son action. Sa conduite symbolise notre évolution dans la vie et la façon dont nous nous conduisons dans le monde physique.
[...]
La couleur de la voiture est importante dans la lecture du rêve et il convient de se reporter au symbolisme de chaque couleur.
on ne leur fait pas dire, mais ça dépend pour qui, et vous pouvez être certain qu'un communiste ne verra jamais le rouge comme tout le monde. Les symboles, ce peut être chacun les siens, une bonne raison de ne pas croire les interprétations des rêves passe-partout

pour Freud, « les voitures [...] représentent le corps féminin », et pour Mélanie Klein, « dans l'analyse de tous les garçons, une voiture en mouvement [représente] la masturbation et le coït, [...] tandis que la comparaison de deux voitures de tailles différentes exprime la rivalité avec le père ou son pénis. » Ici, j'admets que concernant mon rêve, il devait y avoir quelque chose de cet ordre : le camarade en avait une plus grosse que moi


Freud dans sa voiture en 1938


Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Sam 20 Oct - 6:36

cette nuit, j'ai rencontré François Mitterrand. J'avais fait quelques dessins de lui et voulais les jeter. Ils n'étaient pas à son avantage, mais il les trouvait ressemblants et drôles. Il me les a demandés, je les lui ai donnés

dans la vraie vie, je ne l'ai rencontré qu'une fois, bien avant qu'il ne devienne président de la république. C'était dans un café du 7e arrondissement ; seul à une table il buvait un café, et lisait Le Figaro. Je me souviens avoir été surpris, non qu'il lise ce journal, mais qu'il aille seul ainsi dans Paris

Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Mar 30 Oct - 11:00


rêver, c'est créer

un des grands avantages de la vie de rentier, à quoi s'apparente celle de retraité, c'est de pouvoir dormir à son rythme, et surtout de n'avoir pas à se lever pour aller travailler, ce qui est peu compatible avec l'insomnie, quand on s'endort à l'heure où sonne le réveil

c'est dans l'entre-deux entre le sommeil et l'état éveillé que viennent les rêves dont on peut aisément se souvenir, moyennant la volonté de le faire. Se mêle l'inconscient, le préconscient et la pensée où s'insinue progressivement la vie réelle dans des situations ne se rattachant à rien qu'on aie déjà vécu, vu ou entendu

il me semble alors hasardeux de vouloir l'interpréter comme « la réalisation déguisé d'un désir qui a été refoulé » (Freud, L’Interprétation des rêves, 1926). Dans le même texte :
Freud a écrit:Toutes les tentatives faites jusqu’à présent pour élucider les problèmes du rêve s’attachaient à son contenu manifeste, tel que nous le livre le souvenir, et s’efforçaient d’interpréter ce contenu manifeste. Lors même qu’elles renonçaient à l’interprétation, elles se fondaient encore sur ce contenu manifeste. Nous sommes seul à avoir tenu compte de quelque chose d’autre : pour nous, entre le contenu du rêve et les résultats auxquels parvient notre étude, il faut insérer un nouveau matériel psychique, le contenu latent ou les pensées du rêve, que met en évidence notre procédé d’analyse. C’est à partir de ces pensées latentes et non à partir du contenu manifeste que nous cherchons la solution. De là vient qu’un nouveau travail s’impose à nous. Nous devons rechercher quelles sont les relations entre le contenu manifeste du rêve et les pensées latentes et examiner le processus par lequel celles-ci ont produit celui-là. Les pensées du rêve et le contenu du rêve nous apparaissent comme deux exposés des mêmes faits en deux langues différentes ; ou mieux, le contenu du rêve nous apparaît comme une transcription des pensées du rêve dans un autre mode d’expression, dont nous ne pourrons connaître les signes et les règles que quand nous aurons comparé la traduction et l’original. Nous comprenons les pensées du rêve d’une manière immédiate dès qu’elles nous apparaissent. Le contenu du rêve nous est donné sous forme d’hiéroglyphes, dont les signes doivent être successivement traduits dans la langue des pensées du rêve. On se trompera évidemment si on veut lire ces signes comme des images et non selon leur signification conventionnelle. Supposons que je regarde un rébus : il représente une maison sur le toit de laquelle on voit un canot, puis une lettre isolée, un personnage sans tête qui court, etc. Je pourrais déclarer que ni cet ensemble, ni ses diverses parties n’ont de sens. Un canot ne doit pas se trouver sur le toit d’une maison et une personne qui n’a pas de tête ne peut pas courir ; de plus, la personne est plus grande que la maison, et, en admettant que le tout doive représenter un paysage, il ne convient pas d’y introduire des lettres isolées, qui ne sauraient apparaître dans la nature. Je ne jugerai exactement le rébus que lorsque je renoncerai à apprécier ainsi le tout et les parties, mais m’efforcerai de remplacer chaque image par une syllabe ou par un mot qui, pour une raison quelconque, peut être représenté par cette image. Ainsi réunis, les mots ne seront plus dépourvus de sens, mais pourront former quelque belle et profonde parole. Le rêve est un rébus, nos prédécesseurs ont commis la faute de vouloir l’interpréter en tant que dessin. C’est pourquoi il leur a paru absurde et sans valeur.
j'ai donné un exemple de ces rêves où « il faudrait s'efforcer remplacer chaque image par une syllabe ou par un mot qui, pour une raison quelconque, peut être représenté par cette image. Ainsi réunis, les mots ne seront plus dépourvus de sens, mais pourront former quelque belle et profonde parole. », me trouvant dans un sous-marin de poche au pied des remparts de Carcassonne => carcasse sonne, une situation d'enfermement au pied d'un mur. Tremble, carcasse ! C'est pourtant bien un dessin, mais dont l'interprétation passe par le langage parlé « l'inconscient structuré par le langage » (Lacan), justifiant la technique psychanalytique où tout doit passer par les mots

il est bien des rêves qui ne nécessitent pas de passer par le langage des mots pour s'interpréter directement à partir des images. Par exemple quant j'étais une branche d'arbre tombée à terre et essayant en vain de s'envoler, comme un immense phasme doté d'ailes

mais mon propos n'est pas de juger en quoi la psychanalyse serait pertinente, et je ne partage pas l'idée que le dessin ou la peinture seraient un prélangage (cf langage et protolangage). Ma psychanaliste refusait d'analyser mes peintures, et voulait que j'exprime par des mots ce que j'y avais mis. Comme disait Picasso, si j'avais pu le dire ou l'écrire, je ne l'aurais pas peint

il est davantage de répéter que les rêves peuvent atteindre un degré d'invention dont on peine à imaginer qu'il soit possible à l'état de complète conscience, autrement dit par la pensée, une situation de création que les peintres, poètes, musiciens connaissent bien. J'en tirais il y a quelques temps la conviction que bien des œuvres d'art sont produites dans de telles circonstances de rêves demi-éveillé, ou d'usage de drogues, dont il est difficile de considérer qu'elles relèvent du génie, un génie dont j'écrivais dans le forum ancien qu'il peut n'être qu'une ou naître d'une folle banalité

j'ai ainsi ce matin fait un rêve où apparaissaient les plus extraordinaires paysages et architectures que l'on puisse imaginer, sans qu'ils n'existent à ma connaissance nulle part. J'y étais entré par une porte de mon appartement, que je n'ai jamais pu retrouvée lors de ma déambulation angoissée à travers ces images

Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Lun 28 Jan - 12:31


avec Trump en hélicoptère

cette nuit, j'ai fait un rêve. J'étais en hélicoptère avec Donald Trump, qui pilotait. Nous étions seuls dans l'appareil, en mission secrète pour mesurer la loyauté des partenaires de l'OTAN à l'occasion de grandes manœuvres en Europe occidentale

quand Trump déposa l'appareil sur le toit du Foreign Office, je me crus dans  ce sauvetage en montagne dont les images avaient fait le tour du monde

je me souviens encore de sa mèche volant au vent des pâles, quand il descendit en me confiant le manche. Ensuite, comme un trou d'air, et je me réveillais





Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Mer 30 Jan - 4:33

Le Comité de Greffe a écrit:
mercredi 30 janvier 2019

NOUS APPELONS L'ENSEMBLE DES CITOYENS FONCÉS
SALARIENS, GENTIRIMEURS, PONCTIONNAIRES, HARDISANTS,
COMMERCYANTS, SOUS-CHEFS D'ENTREPRISE, AIGRICULTEURS,
CHAUMEURS, SOUS-TRAITÉS, SOUTIERS, PROFESSIONS DÉLIBÉRÉES,
ÉTUDANTS, LYCHIENS, HARDISTES, INTELLECTRUELLES

À SE DÉMOBILISER POUR
DÉTRUIRE
À CÔTÉ DU 5 FÉVRIER 2019

UNE GREFFE
GÉNÉRALE INIMITÉE
avec occupation des locos


CONTRE le FRIC, POUR une augmentation de notre pouvoir sans achat,
POUR nos sous-traités, POUR nos gens décaper,
POUR une réponse concrète sans gouvernement


CONTRE LES CRACKS BOURSIERS, POUR L'ÉVASION MUSICALE,
CONTRE LE TRAIN-TRAIN DE VIDE,
SANS EFFORT


AMUSEZ-VOUS ICI ET MAINTENANT

PATLOTCH D'ÉMISSION !

JE EST UN OUTRE

PS : En raison d'un arrêt de travail interclassiste de toutes les catégories de salariens, tous nos commentaires sont suspendus jusqu'à la réalisation de leurs désirs illimités. Dans un tel contexte, LE GRAND ÉBAT, roman a été remplacé par un programme musical, en particulier toute la journée et jusqu'au bout de la nuit debout en bout.



Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Patlotch le Mar 5 Mar - 9:03


analyser ses rêves pour se comprendre

s'il est une affirmation de Freud qu je partage, c'est que « Le rêve est la voie royale d'accès à l'inconscient. « J'en ai eu la preuve, dans les années 80-90, par la puissante analyse que j'ai faite d'une centaine de rêves à l'aide de ma psychanalyste, et depuis par l'auto-analyse. Il n'y a pas d'interprétation de ses rêves qui puisse se faire sans leur sujet actif et pensant, ce qui ne signifie pas que la psychanalyse soit la seule possibilité d'interprétation. Pour ma part, celles que donne Freud des rêves racontés par ses patients ne m'a pas convaincu

par ailleurs le langage de mots, qui structurerait l'inconscient comme un langage selon Lacan, est incapable d'analyser les œuvres d'art, auxquels il faudrait ajouter les mots de leur créateur ou ceux de leurs spectateurs, comme à des test de Rorschach (qui en eux-mêmes n'ont aucun sens) Il est évident que la psychanalyse, qui ne marche d'ailleurs pas en Afrique, ni au Japon..., est par excellence une théorie et une pratique occidentale, et par là héritant de la séparation idéologique, voire religieuse, du corps et de l'âme, de la raison et du corps, etc.

quant aux imbéciles, ces "camarades" qui « ne croient pas à l'existence de l'inconscient », on ne peut que constater qu'il joue dans leurs croyances le plus rand rôle, sans doute la preuve indiscutable de leur "matérialisme"...




'qui a fait l'homme ?' Patlotch, 14 novembre 1993
transfert sur carton entoilé préparé, 16,5 x 24,5 cm
'théorie du genre ?' transferts 1993

DOSSIER

Rêver : le monde fascinant des rêves
Mathilde Regnault et Ellen Faivre Futura Santé

Le rêve intrigue, il inquiète, il fascine… Pourtant, il s’explique de façon rationnelle. Quand survient-il ? Que se passe-t-il dans le cerveau lorsque l'on rêve ? Peut-on contrôler le contenu de nos songes ?

Rêver est une activité nocturne qui peut durer de 10 minutes à plus d'une heure. Cette production du cerveau durant notre sommeil nous intrigue, tant elle garde de mystères. On parle beaucoup de l'interprétation des rêves, de leur fonction et de leurs formes particulières comme le cauchemar, le rêve prémonitoire ou encore le rêve lucide. Mais que sait-on exactement sur le rêve, de façon scientifique ?
l'activité cérébrale de chaque individu est-elle unique ?
Lors de son fonctionnement, le cerveau émet des ondes cérébrales qu'il est possible de capter avec des électrodes. Une fois analysées, elles peuvent offrir des informations sur l’état ou les mouvements d’un patient. Ces signaux sont-ils universels ou propres à chacun ? Pour en savoir plus, Futura-Sciences avait interviewé Maureen Clerc, chercheuse à l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) lors de son intervention à TEDxCannes. ©️ Futura-Sciences
Plongez au cœur du cerveau dans un monde onirique et découvrez pourquoi il nous arrive de rêver durant notre sommeil. À lire aussi sur "Futura-Sciences : Sommeil : est-il important de se souvenir de ses rêves ?" et "Rêve de bébé : de quoi rêvent les bébés ?"
Ce dossier propose un tour d'horizon des questions que l'on se pose sur le rêve, en tentant d'y répondre de façon scientifique.

Comment le cerveau produit-il le rêve ?
À quel moment du sommeil le rêve apparaît-il ?
Est-on tous égaux face aux rêves ?
Peut-on contrôler ses rêves ?
Qu'est-ce qu'un rêve lucide ?
Qu'est-ce qu'un cauchemar ?
Peut-on interpréter ses rêves ?
chapeaux des articles
- Tout comme la pensée consciente, le rêve siège au cœur du cerveau, ce chef d'orchestre du corps humain. Description de la composition de cet organe complexe et ultraorganisé.

- Le sommeil est tout sauf linéaire. Au contraire, il obéit à un mécanisme bien précis et évolue par cycles de 90 minutes en moyenne. Chaque cycle de sommeil se découpe en trois grandes phases aujourd'hui clairement identifiées : l'éveil calme, le sommeil profond et le sommeil paradoxal.

- C'est le chercheur lyonnais Michel Jouvet qui a permis, dans les années 1950, de découvrir l'existence de la phase de sommeil paradoxal et de la relier aux rêves.

- Après avoir identifié le sommeil paradoxal comme moment privilégié du rêve, les scientifiques ont bien sûr voulu en savoir plus : comment, précisément, cette phase de sommeil paradoxal survient-elle ? Comment et où le rêve prend-il naissance dans notre cerveau ? De nombreux éléments manquent encore, mais les équipes du spécialiste du sommeil Michel Jouvet ont permis à la science d'avancer sur la question.

- Il est bien rare que notre organisme mette en œuvre des fonctions inutiles. Le rêve, comme tout le reste, a donc probablement un rôle spécifique. Depuis la nuit des temps, des théories, des plus abouties aux plus farfelues, sont venues entretenir l'aura de mystère qui règne autour du rêve. Autant le préciser tout de suite : il n'y a pas de réponse certaine à apporter aujourd'hui. Cependant, quelques pistes valent d'être mentionnées.

- Comment mesurer de façon scientifique un concept a priori aussi abstrait que le rêve ? La vérité, c'est que l'on ne peut pas. Ou en tout cas, presque pas... La seule mesure scientifique que l'on parviendra à effectuer est celle des différentes phases de sommeil, dont celle du sommeil paradoxal, communément associée au rêve.

- Conscience du rêve, illusions, rêve lucide... De nombreuses théories s'affrontent lorsqu'il s'agit d'expliquer certains phénomènes proches du rêve. Revue des théories qui s'opposent.

- L'accès de somnambulisme intervient généralement pendant la phase de sommeil lent profond, en début de nuit. Il s'agit d'un réveil incomplet. Sans être consciente, la victime de somnambulisme n'est donc pas non plus complètement endormie.

- Maîtriser ses rêves, est-ce possible ? C'est en tout cas la théorie des défenseurs de la thèse du rêve lucide.

- À défaut de choisir ses rêves, peut-être peut-on au moins tenter d'éviter les cauchemars ?

- Qu'en est-il de l'interprétation des rêves ? Et si les rêves avaient une explication claire et plausible ? Une hypothèse pas si saugrenue puisqu'ils semblent être l'expression de notre inconscient. À vrai dire, de nombreux scientifiques mais aussi religions se sont essayés à cette interprétation.

- Le rêve prémonitoire est-il possible ? Il suffit qu'un rêve soit proche d'un évènement marquant survenu ensuite pour être persuadé d'avoir entrevu le futur. Aucune expérience scientifique n'a mis un tel phénomène en évidence...

- Interview de Pierre-Hervé Luppi, successeur de Michel Jouvet, le fondateur des théories scientifiques modernes sur le rêve. Il est le directeur de Centre de recherche en neurosciences, affilié au Centre de la recherche scientifique (CNRS) et à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Patlotch
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'AI FAIT UN RÊVE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum