SÈVES de Jean-Paul Chabard alias Patlotch
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

guerre  idéologie  contre  jaunes  Marx  gilets  

Avril 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier


destructions et catastrophes industrielles, pollutions...

Aller en bas

destructions et catastrophes industrielles, pollutions... Empty destructions et catastrophes industrielles, pollutions...

Message par Patlotch le Dim 11 Nov - 12:11

reçu de Adé, avec son commentaire dessous, des premières loges :


En 2017, une étude concluait que les femmes interrogées dans la zone de l’Etang de Berre avaient trois fois plus de cancers que la moyenne nationale.

destructions et catastrophes industrielles, pollutions... 9e74116_us3cHZLZplamvOpW3BAZuUd9
Les cheminées du site de Kem One, à Fos-sur-mer (Bouches-du-Rhône).
Des habitants de la zone industrielle de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ont porté plainte contre X vendredi 9 novembre auprès du tribunal d’Aix-en-Provence pour « mise en danger de la vie d’autrui » en raison de la pollution qu’ils subissent, a annoncé leur avocate Julie Andreu. En tout, 134 habitants, six associations et un syndicat, la CFDT des Métaux Fos, ont déposé une plainte.

« Après la publication de nombreuses études qui ont révélé une augmentation des maladies des habitants de la région, une angoisse légitime et compréhensible a poussé un nombre important de personnes à se joindre à cette plainte », écrivent les plaignants dans un communiqué.

Lire aussi : La pollution industrielle imprègne les habitants de Fos-sur-Mer

A de nombreuses reprises, estiment ces habitants d’une des plus grandes zones industrielle d’Europe, l’Etat a été sollicité et « n’a pas mis en œuvre les outils indispensables à une véritable évaluation des risques ». « Las de l’immobilisme des pouvoirs publics, les associations se sont regroupées pour que la justice se saisisse de ce problème de santé majeur », concluent-ils.

Trois fois plus de cancers
Plusieurs entreprises sont directement visées par la plainte pour ne pas respecter les normes ou les recommandations préfectorales en matière d’émissions de polluants, comme Esso ou Kem One.

L’Union pour les Entreprises (UPE) des Bouches-du-Rhône a dénoncé cette action en justice : « les industriels ne sont pas des assassins ! », a écrit l’UPE dans un communiqué, demandant à la justice de rejeter la plainte. « Les industriels de l’Etang de Berre investissent régulièrement depuis de longues années en faveur d’une réduction de la pollution de l’air », a défendu l’organisation interprofessionnelle.

Lire aussi : A Fos-sur-Mer, la pollution industrielle contamine aussi les aliments

En mars 2018, pour la première fois, l’Etat, par le biais de l’Agence régionale de santé (ARS) avait reconnu que l’état de santé des habitants de la zone de Fos était « fragilisé » par la pollution. Un an plus tôt, une étude indépendante baptisée « Fos-Epseal » concluait que les femmes interrogées dans la zone avaient trois fois plus de cancers que la moyenne nationale, ou encore que 63 % de l’échantillon interrogé déclarait une maladie chronique, contre 36 % en France.
Adé a écrit:[...] là où j'habite (même pas 20km de tout ça), jamais les syndicats ni aucun collectif lié au "monde ouvrier" n'a bronché; par contre dès que l'usine Kem one (anciennement Atochem) a été menacée, les cgtistes sont montés au créneau "Kem One vivra !"

Il a fallut des mécènes + les toubibs (M. Besin et Mme. Maffei-Besin) pour aller voir les résultats. Les médecins en question (la dame est notre médecin de famille...) ont reçu de nombreuses menaces, et je ne m'avance pas trop en désignant les mêmes cgtistes comme étant à l'origine d'une partie, au moins, de ces menaces et intimidations.

Insupportable implication réciproque / réalité de la communauté matérielle du capital [concept formé par Jacques Camatte]

Patlotch
Admin

Messages : 755
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 68
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

destructions et catastrophes industrielles, pollutions... Empty Re: destructions et catastrophes industrielles, pollutions...

Message par Florage le Mer 27 Mar - 10:22


La demande mondiale en énergie a augmenté de 2,3 % l’an dernier, soit le rythme le plus rapide de la décennie, une performance singulière tirée par une économie mondiale « robuste » et des besoins accrus « en chauffage et climatisation » dans certaines régions a précisé l’Agence International de l’Energie.

destructions et catastrophes industrielles, pollutions... Energie_1553671933-768x496
Le gaz naturel s’est imposé comme un combustible de choix et représentant 45 % de l’augmentation de la consommation d’énergie. La croissance de la demande de gaz a été particulièrement forte aux États-Unis et en Chine.

La demande de tous les combustibles a augmenté. Les combustibles fossiles représentant près de 70 % de la croissance pour la deuxième année consécutive. La production solaire et éolienne a progressé à un rythme à deux chiffres, le solaire seul augmentant de 31 %. Cela n’a toutefois pas été assez rapide pour répondre à la hausse de la demande d’électricité dans le monde, qui a également entraîné une augmentation de la consommation de charbon.

En conséquence, les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie ont augmenté de 1,7 % pour atteindre 33 gigatonnes (Gt) en 2018. La consommation de charbon pour la seule production d’électricité a dépassé 10 Gt, ce qui représente un tiers de l’augmentation totale. La plupart d’entre eux provenaient de nouvelles centrales à charbon dans les pays en développement d’Asie. La majeure partie de la capacité de production d’électricité au charbon se trouve aujourd’hui en Asie, avec des centrales de 12 ans en moyenne, soit des décennies de moins qu’une durée de vie moyenne d’environ 50 ans.


destructions et catastrophes industrielles, pollutions... Arti_26847_2-730x318


Ces conclusions font partie de la dernière évaluation de l’Agence internationale de l’énergie sur la consommation énergétique mondiale et les émissions de CO2 liées à l’énergie pour 2018. Le « Global Energy & CO2 Status Report » fournit une vue d’ensemble des marchés de l’énergie, y compris les dernières données disponibles sur le pétrole, le gaz naturel, le charbon, l’énergie éolienne, solaire, nucléaire, l’électricité et l’efficacité énergétique.

L’électricité continue de se positionner comme le « combustible » de l’avenir, la demande mondiale d’électricité augmentant de 4 % en 2018 pour atteindre plus de 23 000 TWh. Cette croissance rapide pousse l’électricité à atteindre 20% de la consommation finale totale d’énergie. L’augmentation de la production d’électricité a été responsable de la moitié de la croissance de la demande d’énergie primaire.

Les énergies renouvelables ont largement contribué à cette expansion de la production d’électricité, représentant près de la moitié de la croissance de la demande d’électricité. La Chine reste le leader des énergies renouvelables, tant pour l’éolien que pour le solaire, suivie par l’Europe et les États-Unis.


destructions et catastrophes industrielles, pollutions... Arti_26847_1-730x318


« Nous avons assisté à une augmentation extraordinaire de la demande mondiale d’énergie en 2018, dont le rythme de croissance a été le plus rapide de cette décennie, a déclaré le Dr Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE. L’année dernière peut également être considérée comme une autre année dorée pour le gaz, qui a représenté près de la moitié de la croissance de la demande mondiale d’énergie. Mais malgré la forte croissance des énergies renouvelables, les émissions mondiales continuent d’augmenter, ce qui prouve une fois de plus qu’il est urgent d’agir sur tous les fronts : développer toutes les solutions énergétiques propres, réduire les émissions, améliorer l’efficacité énergétique et stimuler les investissements et l’innovation, notamment en matière de capture, d’utilisation et de stockage du carbone. »

Près d’un cinquième de l’augmentation de la demande mondiale d’énergie provient d’une hausse de la demande de chauffage et de climatisation, les températures moyennes hivernales et estivales dans certaines régions ayant approché ou dépassé les records historiques. Les vagues de froid ont stimulé la demande de chauffage et, surtout, les températures estivales plus chaudes ont fait grimper la demande de climatisation.

Ensemble, la Chine, les États-Unis et l’Inde ont représenté près de 70 % de l’augmentation de la demande d’énergie dans le monde. Les États-Unis ont connu la plus forte augmentation de la demande de pétrole et de gaz au monde. Sa consommation de gaz a bondi de 10 % par rapport à l’année précédente, l’augmentation la plus rapide depuis le début des records de l’AIE en 1971. L’augmentation annuelle de la demande américaine l’an dernier était équivalente à la consommation actuelle de gaz du Royaume-Uni.

La demande mondiale de gaz a augmenté à son rythme le plus rapide depuis 2010, avec une croissance annuelle de 4,6 %, la deuxième année consécutive de forte croissance, tirée par une demande accrue et la substitution du charbon. La croissance de la demande a été tirée par les États-Unis. La demande de gaz en Chine a augmenté de près de 18 %.

La demande mondiale de pétrole a augmenté de 1,3 %, les États-Unis étant à nouveau en tête de la hausse mondiale pour la première fois en 20 ans grâce à une forte expansion de la pétrochimie, à une production industrielle en hausse et aux services de camionnage.

La consommation mondiale de charbon a augmenté de 0,7 %, avec des hausses observées uniquement en Asie, en particulier en Chine, en Inde et dans quelques pays d’Asie du Sud et du Sud-Est.

Le nucléaire a également progressé de 3,3 % en 2018, la production mondiale atteignant les niveaux d’avant Fukushima, principalement grâce à de nouveaux ajouts en Chine et au redémarrage de quatre réacteurs au Japon. Au niveau mondial, les centrales nucléaires ont répondu à 9 % de l’augmentation de la demande d’électricité.

Florage

Messages : 177
Date d'inscription : 23/01/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum