SÈVES
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Marx  macron  

Derniers sujets
» avec ou sans GILETS JAUNES, couleurs d'une colère sociale
Aujourd'hui à 0:07 par Patlotch

» le vrai du faux
Hier à 21:06 par Patlotch

» MÉSAVENTURIERS DE LA CLASSE PERDUE
Hier à 20:25 par Patlotch

» RUPTURE EN COURS DANS LA CRITIQUE
Mar 11 Déc - 23:03 par Patlotch

» THE HIGHLIGHTS OF MACRON
Mar 11 Déc - 15:19 par Patlotch

» LUTTES ANTIRACISTES
Mar 11 Déc - 14:39 par Patlotch

» METS TA THÉORIE
Mar 11 Déc - 13:59 par Patlotch

» les choses, non les mots
Lun 10 Déc - 3:54 par Patlotch

» MOTS LESTÉS
Dim 9 Déc - 20:39 par Patlotch

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


"CLASSES POPULAIRES" ? Peuple et Prolétariat, populisme et nationalisme, etc.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Re: "CLASSES POPULAIRES" ? Peuple et Prolétariat, populisme et nationalisme, etc.

Message par Patlotch le Mar 20 Nov - 19:44


attention, ça glisse

Marx's Fake

dans les commentaires radicaux divers sur le mouvement des Gilets Jaunes, on voit opposer le peuple au prolétariat comme si ce mouvement n'avait qu'un contenu nationaliste et populiste. Pour le dire simplement, parler de "classes populaires" renvoie à peuple au sens de classes dominées, non d'individus constituant une nation, base du populisme qui suppose aussi un leader et un objectif politique

ainsi Vosstanie, déjà épinglé pour sa très fine compréhension prolétarienne de ce mouvement, annonce-t-il ici la publication de

Esthétiquement c’est comme du branché tradi ou du néo-routier, un peu comme cette mode des troquets et des comptoirs en faux formica qu'investissent les petits - bourges pour se donner des airs canailles et “peuple”.

Le «peuple» masse indistincte et informe, malléable et dominée.

suit en exergue cette citation attribuée à Marx : "Quand j’entends parler de peuple, je me demande ce qui se trame contre le prolétariat", que l'on voit se répandre sur Internet sans aucune source. Elle est sensiblement différente de celle de Dauvé et ses amis chez DDT21 : « Chaque fois qu'à la place de prolétariat, je lis "peuple", je me demande quel mauvais coup on prépare contre le prolétariat. », à propos de laquelle Tristan Leoni précise en septembre dernier répondant à des FAQ :
Nous avons trouvé cette citation dans un vieux carnet, notée comme attribuée à Marx mais nous ne retrouvons pas la source originelle (issue de ses correspondances ? Quelle traduction?) Si quelqu’un peut nous aider…

En tout cas, le mot « peuple » est fortement utilisé aujourd’hui par l’extrême gauche généralement opposé à celui d’« élite », donc à une question de pouvoir dont la mauvaise répartition pourrait être corrigée (par davantage de démocratie) ce qui, mécaniquement, entraînerait une meilleure répartition des richesses. Nous n’y croyons évidemment pas.
j'ai dit ailleurs* ne pas pouvoir les aider et que cette attribution me paraissait pécher par anachronisme, l'articulation chez Marx entre prolétariat et peuple étant autrement complexe, comme l'a montré Isabelle Garo : Le peuple chez Marx, entre prolétariat et nation 17 mai 2016
* le 4 novembre dans MÉSAVENTURIERS DE LA CLASSE PERDUE

le site La Toupie nous propose cet éclairage :
Définition de classes populaires
Etymologie : du latin populus, peuple.

L'adjectif populaire désigne ce qui concerne le peuple, qui appartient au peuple ou en fait partie, qui est répandu jusque dans le peuple, qui est conforme aux goûts du peuple ou qui a les manières, le langage, etc., du peuple. C'est aussi ce qui est connu d'un très large public.

En sociologie, la notion de "classes populaires" (ou "couches populaires") a remplacé celle de "classes inférieures" ou de "basses classes" qui était utilisée au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle. En effet cette précédente formulation n'était plus admissible dans le contexte républicain qui revendique l'égalité de traitement de tous et le refus du communautarisme social.

La notion de "classes populaires" ne se réfère pas à la théorie marxiste de la société de classes (prolétariat), basée exclusivement sur la propriété des moyens de production, mais adopte une définition plus descriptive et empirique qui tient compte des différentes inégalités (économiques, juridiques, politiques, ethniques, religieuses, sexuelles,...), mais aussi de la culture et des mœurs. L'hétérogénéité de cette population conduit à l'utilisation du pluriel (classes ou couches populaires).

Dans un modèle tripartite, la notion de "classes populaires" s'oppose à celles de classes supérieures (élites) et de classes moyennes.

Selon le sociologue Louis Chauvel, les classes populaires représentent 60% de la population. Elles sont constituées de 20% de la population "située hors de l'emploi stable et valorisé" et de 40 % constituant une "classe populaire salariée stable".
l'hybride "classes populaires" est pour le moins entrelacé, et bien malin qui pourrait trancher son rapport à la "vraie lutte des classes". Parler de "classes supérieures, classes moyennes et classes populaires" ne saurait se rabattre sur l'opposition populiste peuple-élite avec sa connotation nationaliste

c'est par leurs glissements sémantiques que les interprétations du mouvement des Gilets jaunes nous disent leurs idéologies. L'opposition prolétariat universel-classes populaires comme relevant strictement du populisme nationaliste est un glissement par lequel on se condamne à ne rien saisir du "prolétariat kaléidoscopique" (TC26) et du moment présent du capital dans la contradiction essentielle entre économie politique et écologie sur le terrain du capitalisme vert

on peut situer le glissement sémantique entre deux significations de peuple (source CNRTL):
- Ensemble des individus constituant une nation, vivant sur un même territoire et soumis aux mêmes lois, aux mêmes institutions politiques.
- L'ensemble des personnes qui n'appartiennent pas aux classes dominantes socialement, économiquement et culturellement de la société.
on ne trouve pas l'adjectif populaire renvoyant au premier de ces sens, et dans classes populaires il a toujours le second, de classes dominées socialement... Faire glisser dans ce cas populaire à populisme est une ineptie. C'est autre chose que les classes populaires puissent devenir populistes au sens du peuple des individus de toutes classes constituant une nation. J'y reviens plus bas. On voit bien que Vosstanie, en tronquant la citation de DDT21 : « Chaque fois qu'à la place de prolétariat, je lis "peuple"... », fait passer la signification d'un sens à l'autre

me semble que les camarades ont grand besoin d'une transition énergétique, sur le plan de leur connaissance de Marx et de ce qu'ils pourraient en tirer sur le plan théorique s'ils ne le lisaient pas de travers

un vrai Marx, et ça repart



le populisme sans leader ni objectif politique, ça n'existe pas

me semble aussi que pour qu'il y est populisme, il y faut un leader et que son objectif soit politique, la prise du pouvoir. Quand le populisme s'empare du "peuple", des "classes populaires" et même du prolétariat, ce n'est jamais sans leader. On le sait en France au moins depuis Jean-Marie Le Pen et sa fille, et quant au populisme de gauche avec Jean-Luc Mélenchon

or le mouvement des Gilets jaunes est parti sans leaders ni objectif politique et ne pouvait donc être compris comme populiste a priori. Qu'il le devienne en partie, nous l'observons et c'était un de ses devenirs partiels prévisibles, mais ça ne suffit pas pour le saisir dans sa totalité ni même dans sa dynamique

PS : étonnant comme l'avant-garde éclairée du prolétariat, alias la post-ultragauche, est empressée à nous prémunir du danger "populiste", comme hier "décolonial" : cinquième colonne du macronisme aux premiers rangs de la démobilisation ?


Patlotch
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 01/10/2018
Age : 67
Localisation : FoSoBo

Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum